skip to Main Content

Odeurs d’Asie

Dans notre série sur les odeurs de voyage, on vous propose de commencer par les odeurs d’Asie. L’Asie est un continent vaste et diversifié, avec une variété d’odeurs uniques. Elles varient selon les pays et les cultures. Toutefois, il existe certaines odeurs communes à travers l’Asie qui peuvent évoquer des souvenirs de voyage ou simplement incarner l’essence de la région.

Place au voyage ! Et commençons par l’Inde

Le marché de Devaraja est un marché situé à Mysuru. On peut acheter des fleurs, des fruits et choisir parmi des tas coniques de poudre colorée de Kumkum. Des épices, des produits en bois de santal, des saris en soie, des huiles essentielles et de l'encens sont également disponibles à l'achat.
Les couleurs du marché de Devaraja

L’Inde est un pays qui offre une multitude d’odeurs différentes. Certaines sont agréables et d’autres plus intenses. Les parfums de l’Inde sont souvent associés à des épices, des fleurs, des herbes et des encens. Ils sont utilisés dans de nombreux aspects de la culture indienne, de la nourriture aux pratiques religieuses.

Les épices jouent un rôle important dans la cuisine indienne, et leurs parfums sont omniprésents dans les marchés locaux. Le curcuma, la cardamome, la cannelle, le cumin, la coriandre et le clou de girofle sont quelques-unes des épices les plus couramment utilisées en Inde. Leurs arômes intenses et distinctifs peuvent être détectés dans les plats épicés et savoureux qui caractérisent la cuisine indienne. Un des marchés les plus typiques est celui de Imphal : Ima Keithel dirigé par des femmes. Ou encore, le Marché Devaraja à Mysore nous émerveille avec ses couleurs chatoyantes.

Ima Keithel est un marché au milieu d'Imphal dans l'état indien de Manipur. C'est le seul marché au monde entièrement dirigé par des femmes.
Ima Keithel

Les fleurs sont également une partie importante de la culture indienne. Leurs parfums sont souvent associés à des célébrations religieuses et à des festivals. Le jasmin, la rose et la fleur d’oranger sont quelques-unes des fleurs les plus couramment utilisées en Inde. Elles décorent des temples ou parfument les cheveux et les vêtements.

Les odeurs de l’inde sont marquées par les marchés

L’encens est également très populaire en Inde. Son parfum distinctif peut être détecté dans de nombreux endroits, des temples aux marchés locaux. Les bâtons d’encens sont souvent brûlés lors de cérémonies religieuses ou simplement pour créer une ambiance apaisante et méditative.

En somme, les odeurs de l’Inde sont un mélange complexe et diversifié qui évoque une multitude d’expériences et d’émotions. Que vous soyez en train de déguster un plat épicé dans un marché local ou de vous promener dans les rues d’une grande ville, les parfums de l’Inde ne manqueront pas de vous surprendre et de vous émerveiller.


Deuxième escale : la Chine

On continue notre voyage à la découverte des odeurs d’Asie par la Chine. C’est un pays avec une longue histoire et une culture riche, ce qui se reflète dans ses odeurs. Les odeurs les plus courantes de la Chine sont souvent liées à la nourriture comme beaucoup de pays dans cette partie du monde, à la médecine traditionnelle chinoise et à la nature.

La nourriture chinoise est célèbre pour son utilisation d’épices et de saveurs complexes. Cela se traduit par des odeurs intenses et alléchantes. Les plats tels que le poulet Kung Pao, le riz frit, les nouilles sautées et les soupes sont tous des exemples de plats chinois qui dégagent des arômes délicieux. Les épices courantes utilisées dans la cuisine chinoise incluent le gingembre, le cumin, la cannelle, le poivre de Sichuan et la coriandre, entre autres.

La médecine traditionnelle est à la base des odeurs marquantes en Chine

En plus de la nourriture, la médecine traditionnelle chinoise est également une partie importante de la culture chinoise. Avec l’utilisation de plantes et d’herbes, elle traite les maladies. Les pharmacies traditionnelles chinoises sont souvent remplies de plantes séchées, d’herbes et d’épices. Ces ingrédients dégagent des odeurs distinctes et parfois fortes. L’odeur de la racine de ginseng, du réglisse, de la cannelle et de la réglisse sont quelques-unes des odeurs les plus courantes dans les pharmacies traditionnelles chinoises. Dans la rue piétonne de Guji Qinghefang de Hangzhou, se trouve un magnifique magasin de racines et de plantes médicinales chinoises à voir lors de votre passage.

Sur la rue Hefang de Hangzhou, c'est aussi l'occasion de s'arrêter à la célèbre pharmacie Huqingyutang qui est aujourd'hui un petit musée permettant de découvrir les secrets de la médecine chinoise.
La Pharmacie Huqingyutang

En dehors de la nourriture et de la médecine, les odeurs de la nature en Chine sont également uniques et diverses. Le thé est une boisson populaire en Chine. Avec une variété de thés différents cultivés dans tout le pays, chacun apporte son propre parfum distinct. Les fleurs, en particulier les fleurs de prunier et les pivoines, sont également importantes en Chine. Les parcs et les jardins sont remplis de ces belles fleurs et de leurs parfums délicats.

En somme, les odeurs de la Chine sont riches et variées. Elles reflètent une culture et une histoire riches et complexes. Que ce soit en dégustant un délicieux plat chinois, en explorant les pharmacies traditionnelles chinoises ou en se promenant dans un jardin de fleurs, les odeurs de la Chine ne manqueront pas de captiver vos sens et de vous transporter dans un autre monde.


Troisième étape : la Thaïlande

Maintenant, notre tour des odeurs d’Asie nous emmène en Thaïlande. C’est un pays d’Asie du Sud-Est avec une culture unique et diversifiée. Et ça se reflète dans ses odeurs. Les odeurs de la Thaïlande sont souvent associées à la nourriture, aux épices, à la nature et à la culture.

La nourriture thaïlandaise est connue pour être épicée, savoureuse et aromatique. Elle a une grande variété de plats et d’ingrédients utilisés dans la cuisine. Les odeurs de la cuisine thaïlandaise sont souvent dominées par des arômes de piments, de citronnelle, de gingembre, de basilic thaï, de galanga et de curcuma. Les plats thaïlandais populaires sont le Pad Thai, le Tom Yum Goong, le Som Tam et le Massaman Curry. Ils sont tous des exemples de plats qui dégagent des odeurs alléchantes et caractéristiques de la Thaïlande.

En dehors de la nourriture, les odeurs de la Thaïlande sont également associées à la nature. La Thaïlande est connue pour ses forêts luxuriantes, ses plages de sable blanc, ses cascades et ses montagnes verdoyantes. Les parfums naturels de la Thaïlande incluent le parfum délicat des fleurs de jasmin et de frangipanier, le parfum frais des feuilles de menthe et de basilic.

Les temples thaïlandais sont remplis d’odeurs mémorables

Le Wat Phra Kaeo (en thaï : วัดพระศรีรัตนศาสดาราม), ou Temple du Bouddha d'émeraude, est un temple bouddhiste situé dans le cœur historique de Bangkok, l'un des lieux sacrés les plus importants de la Thaïlande.
Le Wat Phra Kaeo

Enfin la culture thaïlandaise est également riche et multiple. Ses odeurs sont souvent associées aux temples bouddhistes, aux marchés animés et aux festivals. Les temples bouddhistes sont souvent remplis de l’odeur apaisante de l’encens brûlant. Tandis que les marchés animés de la Thaïlande sont remplis de l’odeur des fruits et légumes frais, des herbes aromatiques et des épices. Si vous allez en Thailande, arrêtez-vous à Bangkok pour voir le Wat Phra Kaeo.

En conclusion, les odeurs de la Thaïlande sont variées et uniques. Elles reflètent une culture, une cuisine et une nature riches et diversifiées. Que ce soit en dégustant un plat épicé de la cuisine thaïlandaise, en se promenant dans les parcs naturels de la Thaïlande ou en explorant les marchés animés, les odeurs de la Thaïlande ne manqueront pas de captiver vos sens et de vous transporter dans un autre monde.


Enfin : le Japon

Le Japon est un pays d’Asie de l’Est connu pour sa culture raffinée, sa cuisine savoureuse et sa beauté naturelle. Les odeurs du Japon sont tout aussi variées que sa culture. Elles vont des arômes délicats et subtils de la cuisine japonaise aux parfums floraux de ses jardins traditionnels. Ces odeurs d’Asie se démarquent également par les odeurs familières des rues animées de Tokyo.

La cuisine japonaise est célèbre dans le monde entier pour sa fraîcheur, sa présentation artistique et sa complexité de saveurs. Les plats japonais les plus populaires tels que le sushi, le sashimi et le ramen dégagent des odeurs distinctes qui sont associées à la nourriture japonaise. Le sushi est souvent associé à l’odeur de l’algue nori, du riz vinaigré et du poisson frais. Le ramen, quant à lui, est souvent associé à l’odeur de bouillon de porc ou de poulet, de nouilles fraîches et d’ingrédients aromatiques tels que le gingembre et l’ail.

Le Japon est également connu pour ses jardins traditionnels qui sont des lieux de paix et de sérénité. Les parfums floraux des jardins japonais sont souvent associés aux cerisiers en fleurs, au thé vert matcha et aux fleurs de lotus. Le thé vert matcha est un ingrédient couramment utilisé dans la cuisine et les desserts japonais, qui dégage un parfum distinctif.

Les rues animées de Tokyo sont remplies de boutiques, de restaurants et de stands de nourriture de rue… Chacun a son propre arôme unique. Les odeurs de cette ville sont souvent associées à la nourriture de rue. On y retrouve les takoyaki (boulettes de poulpe), les okonomiyaki (crêpes japonaises), et les yakitori (brochettes de poulet grillé). Les odeurs de la ville sont également influencées par les nombreux cafés et boulangeries qui proposent des pâtisseries et des boissons uniques.

La nature est le socle des odeurs japonaises

Enfin, le Japon est également connu pour ses sources chaudes, appelées onsen. Elles sont des bains publics naturels. Les sources chaudes sont souvent parfumées avec des huiles essentielles naturelles telles que l’eucalyptus, la lavande et le thé vert. Les onsen offrent une expérience de détente unique qui est imprégnée d’odeurs subtiles et apaisantes. N’hésitez pas à aller voir l’onsen de Yufuin.

Yufuin Onsen, Oita

En somme, les odeurs du Japon sont un mélange unique de cuisine savoureuse, de jardins traditionnels, de rues animées et de sources chaudes relaxantes. Que vous soyez en train de déguster du sushi frais, de vous promener dans les jardins traditionnels japonais ou de vous détendre dans une source chaude, les odeurs du Japon ne manqueront pas de vous transporter dans un monde à part.

Conclusion
Ce premier épisode de notre série nous a emmenés en Asie. Là où les marchés locaux regorgent de couleurs et d’odeurs intenses, avec des étals de fruits et de légumes frais, d’épices, de viandes et de fruits de mer. Les odeurs de curcuma, de gingembre, de citronnelle, de basilic thaï, de coriandre et de cardamome sont quelques-unes des odeurs les plus courantes et emblématiques de la cuisine asiatique. À la fois subtiles et très marquées, faites votre choix dans ces milliers d’odeurs d’Asie qui vous rappelleront à ce magnifique continent.

Faites-vous plaisir et voyagez :

.
Retrouvez les autres articles de la série

 

 

 

Back To Top